Dernières actualités

FRAD083_SALLE_LECTURE.jpg

Réouverture des Archives

La salle de lecture des Archives départementales du Var rouvre au public à compter du mardi 2 juin 2020 selon les modalités suivantes :

La salle de lecture des Archives départementales du Var rouvre au public à compter du mardi 2 juin 2020 selon les modalités suivantes :

 

 

- Ouverture les mardis et jeudis de 8h30 à 17h.

 

Réservation

- La consultation des archives se fait uniquement sur demande de rendez vous adressée par courriel (ad83@var.fr) avant la veille 15h30. Une confirmation de rendez-vous sera alors adressé en retour de courriel.

 

- Les lecteurs sont invités à passer commande de leurs documents en même temps qu'ils réservent leur séance. S'ils ne connaissent pas la cote, les lecteur sont invités à l'indiquer dans le courriel. Un agent des archives prendra alors contact avec eux. Il leur est donc demandé d'indiquer leur numéro de téléphone dans le courriel.

 

- Attention ! Pour la consultation des documents postérieurs à 1940 (série W), la réservation des documents doit se faire 72h à l'avance.

 

- La consultation en salle de lecture est destinée en priorité aux professionnels.

 

Conditions d’accès

 

- Pour se conformer aux règles de distanciation physique, 3 places sont disponibles simultanément mardi 2 juin et jeudi 4 juin. A partir de la semaine suivante, 5 places seront disponibles.

 

- Le nombre de documents pouvant être consultés dans la demi-journée est limité à 10.

 

- L'accueil du pôle culturel Chabran étant fermé jusqu'à nouvel ordre, les lecteurs ayant réservés doivent se présenter devant la porte sud (côté parc) du hall d'accueil du pôle culturel Chabran à l'heure prévue. Un agent viendra leur ouvrir.

 

- Les consignes ne doivent pas être utilisées : des portes-manteaux sont à disposition des lecteurs.

 

- La salle de détente des lecteurs étant fermée, il n'est pas possible de déjeuner dans l'enceinte du bâtiment.

 

 

Mesures de prévention

 

- Tous les gestes barrières doivent être scrupuleusement respectés.

 

- Lire les consignes et panneaux indicatifs, respecter les circuits de circulation.

 

- Du gel hydroalcoolique est à la disposition des lecteurs à l'accueil et devant la salle de lecture.

 

- Port du masque obligatoire dès l'entrée du bâtiment (non fourni).

 

- Port du masque en salle obligatoire si les règles de distanciations physiques ne peuvent pas être respectées.

 

-port de gants obligatoire lors de la consultation de documents

 

- Le prêt de matériels étant prohibé, les lecteurs doivent se munir obligatoirement de leurs propres crayons à papier..

 

 

Conditions de consultation et de reproduction

 

- Après consultation, les lecteurs sont invités à déposer leurs documents sur un chariot prévu à cet effet.

 

- Les usuels en salle de lecture ne sont accessibles que sur demande.

 

- Il n'est pas possible de demander des photocopies.

 

- Pour limiter les surfaces de contact partagées, l’usage du banc de reproduction est prohibé. Il est donc vivement conseillé de prendre un teléphone ou un appareil photo pour faire des reproductions.


Extrait du carnet d'Yves L'Hénaff

Mise en ligne du carnet d'Yves L'Hénaff, marin à bord du cuirassé "Jean Bart" et du torpilleur "Tempête"

Engagé dans la Marine Nationale le 20 juillet 1942, il part de Toulon pour appareiller à Marseille sur le paquebot "Sidi Bel Abbès" en direction d'Oran. Il arrive le 27 juillet à Casablanca où il est embarqué sur le cuirassé "Jean Bart". Le 8 novembre 1942, les Américains, dans le cadre de l'opération Torch, débarquent en Afrique du nord. Yves L'Hénaff est alors blessé lors du bombardement du "Jean Bart" par l'aviation américaine. Il raconte avec détails cet événement historique non sans amertume :

"Je me rappelle bien ces heures d'angoisses que nous passâmes, moi et mes camarades. Casablanca, ce n'est pas bien Dakar, ni Mers-el-Kébir, mais pire et plus honteux de la part de nos chefs. Ce n'était autre, cette alerte, que la force outre-Atlantique, les américains, qui venaient pour nous aider à chasser l'allemand de France. Mais, hélas, nos chefs, par Vichy étaient Pétainisés et nazifiés et nous, pauvres bougres impuissants, étions contraints de nous battre avec nos alliés".

 Après avoir été intégré aux forces navales française libres, il embarque le 30 mars 1943 à bord du tropilleur "Tempête" en tant que mécanicien direction Boston via par les Bermudes. De retour en Afrique du nord, il participe à la libération de la Corse toujours sur le "Tempête". Il paraît avoir aussi participé au débarquement de Provence sans que cela soit toutefois mentionné dans son carnet.

 

Le carnet de bord est accompagné d'un brouillon dans lequel sont dessinées différentes cartes dont celle du débarquement de Provence.


Page de recherches nominatives des conscrits varois ayant participé à la Grande Guerre

Recherches nominatives des conscrits varois de la Grande Guerre

Nouveauté sur le site "Mémoires de guerres du Var" : recherches nominatives des conscrits varois de la Grande Guerre :

 

Le formulaire vous permet de faire une recherche nominative portant sur les conscrits des classes 1902 à 1921, soit sur plus de 32 000 soldats.

Les états signalétiques du recrutement militaire ou registres matricules contiennent l’état civil des conscrits, leur description physique et leurs états de service.

Pour y accéder, cliquez sur le lien ci-dessous :

 

Page de recherches nominatives des conscrits varois


Aucun commentaire